Réussir sa migration vers une distribution Linux

Toute personne qui souhaite migrer vers une distribution Linux, se voit face à une dilemme : Comment faire ?
Je vais donc m’essayer à ce difficile exercice de vous décrire les étapes nécessaires pour réaliser cette migration de façon sereine. Certaines de ces étapes sont nécessaires même si vous participez à une Install Party.

Notez que cela pourra aussi s’appliquer à une personne qui souhaite réinstaller sa distribution ou changer de distribution.

La sauvegarde

Cette étape est peut-être la plus importante, car elle vous permettra par la suite de récupérer vos données. Nous pouvons distinguer deux types de sauvegardes : les vitales et les nécessaires.
Vous vous dîtes, j’ai déjà sauvegardé mes données, mais vous allez peut-être devoir, les refaire ou les actualiser.

Les vitales

C’est des données dont vous ne pouvez pas vous passer. Comme des documents importants, des photos de famille ou des souvenirs de vacances. En bref, ces données, vous ne pourrez pas les récupérer en cas de perte. Mais généralement, vous possédez déjà une sauvegarde de ces données.

Enfin, j’espère que vous en avez fait une…

Dans le cadre d’une migration, il est nécessaire de faire plusieurs sauvegardes, sur des supports différents : des disques durs internes et externes, des clés USB, c’est à vous de voir en fonction du volume de données, vous avez aussi les supports comme les CDs et les DVDs, mais attention leurs durées de vie sont courtes et surtout pas éternels…

Les nécessaires

C’est des données que vous possédez, car quelqu’un vous les a envoyées, vous les avez trouvées sur Internet…
Il faut donc en faire une sauvegarde, mais inutile de faire plusieurs sauvegardes.

Bilan de la sauvegarde

Cette étape est la plus importante de toute, car elle va vous permettre d’être serein lors de la migration. Maintenant, le plus dur va être de faire la différence entre les données vitales et nécessaires, et vous êtes la seule personne qui peut le faire 😉

Les logiciels

Sur votre ordinateur, vous utilisez différents logiciels. Il va falloir en faire une liste et vous posez différentes questions, comme :

  • si vous les utilisez tous les jours ou occasionnellement
  • une des choses importantes est de définir l’utilisation que vous faites de ce logiciel, car souvent, vous n’utilisez pas toutes les fonctionnalités.

Si vous utilisez un logiciel qui ne fonctionne que sous Windows, comme les logiciels commerciaux ou gratuits, vous ne les trouverez pas sous Linux. Il n’existe que des logiciels libres.
Vous allez devoir trouver des équivalences, mais rassurez-vous, il en existe beaucoup. C’est pour cette raison, qu’il vous est utile de lister les fonctionnalités qui vous sont nécessaires, cela vous permettra de définir des critères de choix et pour trouver le logiciel qui s’en rapprochent le plus.
Notez qu’il existe aussi beaucoup de logiciels libres qui fonctionnent sous Windows, comme Mozilla Firefox, LibreOffice, VLC, etc. La liste est tellement longue qu’il est impossible de la donner.

Souvent même, ces logiciels sont déjà inclus dans la distribution, vous n’aurez donc rien à faire pour les installer.

Si vous utilisez des logiciels libres, vous avez peut-être rajouté des extensions, ces petits plus qui permettent de rajouter des fonctionnalités aux logiciels, il ne faut donc pas oublier de les lister.

Le choix de la distribution

Chaque distribution dispose de ses avantages et de ses inconvénients. Il faudra faire attention au choix de la distribution en fonction de sa configuration matériel, par exemple avec la fondation Canonical Ltd, voici les configurations recommandées (et minimales):

Distribution Processeur RAM DD
Ubuntu 1.2 GHz (1 GHz) 2 Go (1,7 Go) 15 Go (10 Go)
Kubuntu 1.2 GHz (1 GHz) 2 Go (1,7 Go) 15 Go (10 Go)
Xubuntu Pentium 4 2 Go (1 Go) 10 Go (6 Go)
Lubuntu Pentium 4 ou M 1 Go (512 Mo) 8 Go (5 Go)
Ubuntu Gnome 1 GHz 1 Go 10 Go
Ubuntu Mate 1,6 GHz (Pentium 3 750 MHz) 2 Go (512 Mo) 16 Go (8 Go)

Comme vous le voyez, la configuration nécessaire à une distribution n’est pas énorme. Il en est de même pour les autres distributions. Donc le choix d’une distribution va se porter sur les affinités que vous aurez avec une distribution.
Les environnements KDE, XFCE, LXDE et Mate ont une barre de tâches comme sous Windows, qu’en à Gnome et Unity, ils sont différents.
Mais vous pouvez aussi trouver des distributions bien différentes. HandyLinux qui est un système différent qui au lieu de donner le nom du logiciel indique ce qu’il fait, vous ne verrez pas Firefox, mais « Naviguer sur Internet ». Cette distribution a été faite initialement pour des débutants, mais l’interface agréable a convaincu différents types d’utilisateurs.
Voici les sites des principales distributions Linux : Ubuntu, Debian, Mageia, Mint, Fedora, etc. Sur DistroWatch, vous pouvez découvrir toutes les distributions qui existent et connaître leur popularité.

L’installation

Les pré-requis sont les étapes précédentes, assurez-vous qu’elles sont bien réalisées, l’installation n’en sera que plus simple :

  • que vos sauvegardes sont en nombres suffisants,
  • que vous avez trouvé tous les logiciels qui vous sont absolument nécessaires,
  • que vous avez sélectionné une ou plusieurs distributions qui vous plaisent, qui est adapté à votre matériel.

Il faut maintenant mettre la distribution sur un support adapté, le mieux est une clé USB. Si votre ordinateur ne démarre pas sur une clé USB, vous pouvez utiliser Plot Boot Manager, il vous sera demandé au démarrage de choisir sur quels supports vous voulez démarrer, attention la clé USB devra être branchée au démarrage.
En ce qui concerne l’installation, il n’y a rien de plus simple. Il ne reste plus qu’à suivre les étapes une à une.
Vous avez aussi la possibilité de réaliser cette installation au cours d’une Install Party, il y en a il y en a une le 25 mars 2016.
Une fois que l’installation est terminée, vous pouvez rajouter les logiciels manquants, les extensions et remettre vos fichiers de sauvegarde.

Vous disposez, maintenant, d’un PC tout neuf et performant…

Je remercie Jean-Pierre M. de m’avoir soufflé l’idée de créer ce billet, qui sera sûrement utile à des personnes voulant migrer vers Linux.

Print Friendly, PDF & Email

Il ne reste qu'un commentaire Aller aux commentaires

  1. Michèle /
    Merci Vincent (et merci à Jean-Pierre M.). Naturellement, même si j’ai assisté à votre formation, ce rappel est utile et rassurant.
    Comme sont utiles vos autres billets qui sont d’indispensables supports.

    Cordialement,

    Michèle

Laisser un commentaire